Visite des élèves du Lycée premier de Kragujevac

Le 12 octobre 2018 les élèves de l’École française de Belgrade ont accueilli les élèves du Lycée premier de Kragujevac (Prva kragujevačka gimnazija). Nous sommes allés au centre-ville de Belgrade pour visiter de nombreux monuments et endroits qui témoignent des relations franco-serbes.

 

 

Notre visite, avec M. Blagojević, a débuté dans la rue de France. En face du Musée national et du Théâtre national se trouve la statue équestredu prince Mihailo Obrenović, prince serbe qui fut une personne francophile et francophone. Natalia, la femme du premier roi de Serbie, Milan Obrenovic, a passé la fin de sa vie à Biarritz, en France, et est d’ailleurs enterrée dans les environs de Paris.

Par la suite nous sommes allés vers la grande rue Skadarlija pour y arriver au quartier de bohème. Cet endroit est rempli de restaurants traditionnels serbes. On appelle cette partie de la ville le Petit Montmartre de Belgrade, on y trouve en effet de nombreuses plaques franco-serbes tel que : «Zbratimljeni 1977 », « Jumelées », « Amitié créé en 1977 » .

 

 

Skadarlija à Belgrade est jumelé avec Montmartre, à Paris. Nous avons retrouvé aussi d’autres restaurants français tel que : « Le Petit Piaf ». Par la suite nous sommes allés dans le quartier de Dorćol. Beaucoup de Français qui travaillent à l’Ambassade française et à l’Institut français habitent là. Auparavant, de la pâtisserie française était vendue dans une boulangerie française qui se situait dans la rue de Dobračina.

Aujourd’hui 1.800-2.000 français habitent en Serbie et 120000 serbes en France. Nous avons vu le musée de Dositej Obradović et de Vuk Karadžić en apprenant que Dositej Obradović est encore comparé à Voltaire par la force de son esprit philosophique.

En France, dans le 8e arrondissement, se trouve l’avenue nommée Pierre premier de Serbie. Ce roi (Petar I) très francophone, participa à la Guerre franco-prusienne de 1870 et, durant la Première Guerre mondiale, il passa une partie de sa vie en France.

Durant le premier soulèvement serbe (1804), le commandant serbe Karađorđe Petrović (grand-père de Pierre premier) bénéficia du soutien de Napoléon Ier.

Le roi médiéval serbe, Uroš premier Nemanjić fut aussi marié à Sainte Hélène d’Anjou (Jelena Anžujska) qui a fondé un très beau monastère, celui de Gradac et elle a soutenu beaucoup de femmes en Serbie.

Dans le parc de Kalemegdan, nous avons vu le monument de la reconnaissance à la France qui a été réalisé par l’un des plus importants sculpteurs yougoslaves, un artiste de renommée mondiale, Ivan Meštrovic. Il est gravé sur le devant du monument l’année de la première guerre 1914-1918 et la note À la France  et sur à l’arrière Nous aimons la France comme elle nous a aimé.

 

 

Cette visite nous a apporté de nombreuses et nouvelles connaissances sur l’amitié entre la Serbie et de la France et sur l’histoire de notre pays.

Par la suite nous avons visité le Musée national de Serbie qui a été ré ouvert après 16 ans de rénovation. Dans le Musée nous avons pu voir de très nombreuses peintures faites par de célèbres peintres français : comme Claude Monet, Pierre-Auguste Renoir, Édouard Manet, Abel Bonnard et tant d’autres artistes de renom international. Ce fut donc une sortie importante pour maintenir les relations franco-serbes.

 

Jovana Simić et Rayan Liković

Élèves de Première S et ES